Le retour des lèche-foetus

Le 25 janvier dernier, 20 000 personnes scandaient « Avorter c’est tuer » dans les rues de Paris. Dernière étincelle d’un mouvement en voie de disparition ou réélle recrudesence ?

On connaît les trois tendances du mouvement contre le droit de choisir en France. D’abord, le lobbying contre les élus pour qu’ils restreignent l’avortement. Respectable quand il s’agit de défendre ses position, il arrive que cela puisse aller jusqu’au harcèlement (cœur de boeuf par la poste, petits cerceuil…). Ensuite, les « foyers d’accueil » pour des jeunes femmes enceintes en difficulté. On se souvient de celui de la Roche-sur-Yon (voir Charlie N°XX), dont le directeur avait été condamné en mars 2008 à 15 ans de prison pour viols agravés, agressions sexuelles agravées et harcèlement sexuel et moral… Enfin, le contact direct avec les femmes et les équipes soignantes, par le biais de « happenings », ou pire, de commandos. Jamais respectable, toujours traumatisant.

Si le terreau provie est assez constant depuis le milieu des années quatre-vingt (63 associations, quelques milliers de militants actifs, 800 extrémistes désireux de passer du temps en prison), les circonstances sont capable de le faire prospérer. En 1986, le grand retour de l’ordre moral et celui de la droite au pouvoir ont lancé la mode des commandos anti-IVG. Les financements avaient accouru du monde entier. Les féministes se sont remobilisées, ont fait voter la loi Neiertz contre les commandos., et, plusieurs procès plus tard, les assaillants de cliniques, exangues, se sont calmés. La mode semblait passée. Même la droite caholique chiraquienne ne jurait plus que par la laïcité, surtout face à l’Islam.

L’actuelle droite au pouvoir, elle, se veut plus « positive ». Son côté bling-bling le ferait presque oublier, mais ce gouvernement compte quand même quelques brebis susceptibles de tendre l’oreille au lobby anti-avortement. Comme Christine Boutin, bien sûr, qui a encore récemment envoyé une lettre de soutien aux « semeurs d’espérance », un groupe chrétien provie. Le pape est en grande forme également, et envoie des signaux en réintégrant les pires extremistes.

Moralité, bien que la chose soit peu médiatisée, on peut dire sans se tromper que les provie ont retrouvé la pêche. Sites internet de prévention et d’éducation à la sexualité attaqués, militantes du Planning familial suivies jusqu’à leur domicile, harcelées sur leur travail de lettres anonymes criblées d’insultes et d’injures, centres IVG mis à sac, comme à Grenoble… Depuis début 2008, pas moins de 29 manifestations-commandos ont eu lieu. Sans parler des 12 « rosaires pour la vie » : des chaînes de prières contre le droit à l’avortement, qui se tiennent chaque année dans chaque cathédrale… Avis aux spécialistes des langues anciennes : comment traduit-on IVG en latin ?

C. Fourest et F. Venner

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Articles Charlie Hebdo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s