Sortie de « Chronique de l’intégrisme ordinaire »

INVOQUER DIEU pour opprimer, intimider, arrêter, emprisonner
ou tuer est un mal très répandu. Pas une semaine sans
qu’une affaire éclate dans un coin du monde/ Les
affaires mettant en scène l’islam sont souvent plus spectaculaires,
plus meurtrières, et donc logiquement plus répercutées.
D’autres affaires, tout aussi insensées, passent parfois inaperçues.
Pourtant, au quotidien, le théâtre de l’intégrisme met en
scène des personnages issus de toutes les religions. Y compris
dans des régions du monde jusqu’ici très hostiles au religieux,
comme la Russie où l’effondrement de l’idéologie communiste
a laissé place à un retour en force de l’idéologie religieuse à
connotation politique. Lorsqu’un commando d’intégristes russes
orthodoxes décide de saccager une exposition présentant des
oeuvres jugées blasphématoires à Moscou, certains membres de
la Douma leur donnent raison. Et les défenseurs de la liberté
artistique finissent licenciés. Les affaires de blasphème sont
redevenues si nombreuses qu’un ouvrage pourrait y être consacré
chaque année. J’ai choisi de m’arrêter sur 2008. Et de ne pas
focaliser uniquement sur les affaires les plus graves ou les plus
meurtrières, mais de prendre une photographie de tous ces
petits faits divers et actualités qui font le quotidien. Une année
d’intégrisme ordinaire.

fiammetta venner

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s